• Kristell Jullien

Écrivez comme vous êtes !

Vous avez envie d’écrire, une idée et un personnage ? Vous avez l’essentiel, reste à savoir comment vous y prendre !

1. L’idée

Elle est forcément géniale puisqu’elle vient de vous ! Si l’idée, l’émotion, l’envie sont le point de départ de tout récit, c’est la façon de les traiter, de leur donner vie, de les transmettre qui les rendront uniques !

Une histoire d’amour reste une histoire d’amour, mais elle prendra une tout autre dimension selon la façon dont elle sera traitée : (auto)biographie, journal, roman, nouvelle, essai, ou encore comédie, thriller ou polar...

Alors faites un choix : c’est vous qui fixez le cap !


✔ Exemple

Je veux parler de l’influence du digital (et de ses dérives) dans le quotidien. Je dois choisir : une chanson ? un roman ? un essai scientifique ? Drôle ? Angoissant ? Je pose déjà les bases ; elles me seront très précieuses en cas de doute ou de panne d’écriture...


2. L’intention

Votre cap déterminé, il vous faudra clarifier votre intention pour rester en cohérence avec votre récit. Vous souhaitez régler des comptes à travers votre ouvrage ou passer des messages ? Veillez à bien identifier ce qui vous anime car cela guidera l’articulation de votre récit. Vous pourrez vous en inspirer pour rédiger le synopsis (un plan très détaillé). Cela donnera le cheminement de votre pensée vers le cap fixé. Vous construirez une intrigue qui tiendra debout. Vos personnages s’étofferont et s’épanouiront dans ce cadre, et chacun viendra s’intégrer harmonieusement dans l’histoire, pour conforter votre intention de départ.


✔ Si l’on reprend l’exemple précédent

Pour une chanson ou une poésie, je prévoie un texte court, incisif, en rime si possible.

Pour un roman, je vais imaginer mes personnages, les intégrer dans un lieu et les faire interagir de telle manière que leur rapport au digital ou au virtuel interroge progressivement le lecteur.

Si j’en fais un essai, je structure mon plan, fais appel à différents spécialistes en exposant leur thèse, et complète éventuellement mon document d’études ou de sources bibliographiques…


3. Le style

Votre cap et votre route ainsi préalablement définis, vous pouvez libérer votre créativité! Le style est à l’écriture, ce que la déco est à votre salon… Le rythme que vous donnerez à vos phrases, ou les mots choisis dans le champ lexical adapté viendront mettre en valeur l’intrigue, les personnages et révéler l’atmosphère générale de votre récit.

Amusez-vous ! Faites-vous plaisir ! Narration ou style direct, entrée des personnages, noms, lieux, durée des situations, évolution en cours de récit, tout est possible. Il sera toujours temps de vous relire, de corriger, d’adapter…


Et puis réfléchissez à ce que Juliette Boisriveaud, rédactrice en chef de Cosmopolitan, conseilla un jour à Katherine Pancol : « Écrivez comme vous êtes ! »… Ça lui a plutôt réussi, non ?

Normandie

(Caen - Le Havre - Rouen)

Spécialiste

de la communication écrite

Tél : 06 70 23 41 53

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram

© Mise à jour en 2020 par KJCOM.