• Kristell Jullien

Ou quand le service des impôts s’amuse avec ton ascenseur émotionnel…


Ta journée démarrait pourtant bien. T'as pris ton petit café en listant les actions du jour (avec un gros morceau prévu sur la refonte de tes produits et services).

T’es bien, au calme dans ton bureau, les petits oiseaux gazouillant dehors tranquillou sous un soleil de fin de printemps... Mini-séance de méditation pour te mettre en bonne condition de concentration. Juste 5 à 10 minutes, pour te sentir bien et laisser les pensées glisser, la charge mentale s'évaporer et n'être plus que "dans l'ici et maintenant"...

T'aurais juste dû débrancher le téléphone. Parce qu’il est en train de sonner. Tu décroches et une voix féminine proche de la retraite, donc fatiguée et légèrement usée par le stress de la vie d’un openspace se présente : « Service des impôts. Madame Jullien, je vous appelle au sujet de la régularisation de votre déclaration de TVA, car je n’ai toujours pas de nouvelles de votre part. »

Dans l'ici et maintenant, il n'y a pas de service des impôts !? Qué qu'elle dit la dame ? Tu repars donc dans l'hier (pénible), et tu stresses pour le futur (angoissant), fini l'ici et maintenant paisible de tout à l'heure, évaporé ! Charge mentale revenue comme un boomerang sur le coin de la gueule ! Aïe !

Là, tu fais défiler les tenants et les aboutissants de tes relations avec les impôts : on est en juin, tu n’es plus assujetti à TVA depuis le 1er janvier car tu crois que ton comptable a fait son boulot (tu le paies pour ça en fait, non ?) mais non, le formulaire trucmuche n’a pas été renseigné et donc les impôts ne peuvent pas tenir compte de ta situation, d’ailleurs la procédure c’est la procédure et ils n’en ont rien à faire de ta situation !

Situation qui, concrètement, est celle-ci : tu fais des devis sans TVA, tu marques sur tes factures que t’es exonéré, mais les impôts t’annoncent qu’en fait t’es techniquement toujours assujetti à TVA !! Quid de tes devis, de tes factures et de ton stress ? Tout prend 20 % !!

Un instant, comme ta cible commerciale se trouve principalement en maison de retraite, tu ne veux pas de te mettre à dos une future cliente, donc tu expliques le plus calmement possible ta situation et les démarches faites auprès de ton (escroc de) comptable dont tu attends incessamment sous peu des nouvelles (malgré tes relances quotidiennes). La dame n’en a cure et se moque même de ta naïveté face à ce (putain de) comptable qui semble te mener en bateau. Tu passes à 40 % de stress (à partir de 50 %, généralement tu bascules du côté obscur de la maîtrise de toi…) mais tu as juste le temps de préciser que tu vas relancer ton (connard de) comptable et l’enjoindre de contacter directement la dame, avant de raccrocher.

Là, tu repenses à tous tes cours de yoga, méditation et sophrologie, en évitant soigneusement d’aligner mentalement le prix qu’ils t’ont coûté car tu ne récupères pas de TVA dessus (enfin normalement ! tu ne sais plus, de toute façon, t’es plus sûr de rien !), avant de te lancer dans ledit mail à ton (biiiiip de) comptable.

Le téléphone sonne, tu hésites entre le pilonner avec le presse-papier de ta grand-mère ou décrocher. Tu penses à ta grand-mère et tu décroches : « A nouveau le service des impôts. Madame Jullien, on vient d’étudier votre dossier et, en fait, on va vous accorder l’exonération de TVA depuis le 1er janvier. » Tu te dis qu’entre janvier et juin ils auraient pu étudier ton dossier mais tu te tais, tu prends ce que t’entends pour argent comptant, t’exonères tout le monde de ta rage, ta grand-mère est sûrement fière de toi là où elle est, et tu envoies un mail de confirmation de ces échanges téléphoniques aux impôts (des fois que tes futurs clients y soient en préretraite, tu mets le lien vers ton site Web…) et à ton (formidable ou virtuel ?) comptable !

#viedentreprise #rédaction #expérience #çasefinitbien

Normandie

(Caen - Le Havre - Rouen)

Spécialiste

de la communication écrite

Tél : 06 70 23 41 53

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram

© Mise à jour en 2020 par KJCOM.