• Kristell JULLIEN

Un atelier « d'écriture » on connaît, mais « de publication », c'est quoi... ?


Je le rappelle souvent : « Tout m’intéresse, tout m’étonne ». Je suis curieuse de tout, et de la nature humaine en particulier. Les livres m’ont beaucoup appris, et l’édition m’est une précieuse ouverture sur les autres, leurs parcours et leurs envies.

Je travaille dans ce domaine depuis 20 ans avec le même enthousiasme qu’au premier jour. C’est donc tout naturellement que j'invite les participants à ces ateliers à la découverte des métiers du livre.

On écrit dans ces ateliers, certes, mais l'objectif est bien de publier les textes élaborés. Pourquoi ? La raison est double :

  • en étant publié, le participant voit le résultat de son travail et en tire souvent une grande satisfaction et un réel bien-être. C'est aussi pour lui l’occasion de participer à une réalisation collective, ou l’opportunité de partager son savoir et de rompre avec l’isolement ;

  • en publiant le journal, la brochure, l’affiche ou le tract, l’organisme qui accueille les ateliers de publication peut communiquer vers les familles, les acteurs locaux et les partenaires.

Chacun peut y trouver un bénéfice : bien-être, confiance, lien social pour les uns, outil de communication pour les autres.

Qui sont les participants ?

Aujourd’hui, les ateliers sont principalement réalisés dans les écoles ou les centres de loisirs sans hébergement (CLSH) pour initier les enfants, dans le cadre des activités périscolaires, au monde du journalisme en leur faisant réaliser de A à Z un journal, ou encore à la mise en œuvre d’un programme de spectacle, qui seront chacun publiés et diffusés auprès des familles.

Les enfants forment un public privilégié : ils sont directs et francs tant dans leur enthousiasme que dans leur refus de participer ! Ils prennent parfois cette activité d’écriture comme du travail scolaire, mais je favorise leur créativité pour les faire participer de la façon qui leur plaira : blagues, dessins, photos, poésies… Ils ont le droit faire ce qu’ils veulent tant que la thématique et l’objectif de la publication sont respectés !

Je propose aussi ces ateliers aux pensionnaires des maisons de retraite (médicalisées ou non) : l’écrit crée du lien, la publication permet de transmettre les trésors de savoirs qui ne demandent qu’à être partagés !

Les entreprises qui souhaitent favoriser le lien au sein de leurs équipes, autour de leur communication, font également appel à ces ateliers.

Enfin, et c’était précisément le point de départ de la création de ces ateliers en 2016, l’administration pénitentiaire est concernée par les ateliers de publication. Elle est obligée de proposer une activité culturelle aux détenus qui le souhaitent. La mise en œuvre d’une publication est un moyen, pour le détenu, de créer, de rédiger, de se retrouver ou de s’échapper dans l’écriture. La publication ainsi réalisée favorise le lien souvent difficile à rétablir dans le parloir.

Où et quand les ateliers ont-ils lieu ? Les ateliers sont réalisés dans une salle mise à disposition par l’organisme d’accueil (école, CLSH, salle de conférence en entreprise, bibliothèque du centre de détention, ou encore salle de réunion de l’EHPAD).

La fréquence et la durée des ateliers sont déterminées au cas par cas, selon les besoins de l’organisme d’accueil. J'adapte l’animation à chaque projet de publication, pour une quinzaine de participants au maximum.

Je me déplace dans un rayon de 50 km en moyenne autour de Martainville (et plus pour les centres de détention de Val-de-Reuil, Caen et Le Havre).

Pour demander une étude personnalisée, n’hésitez pas : contactez-moi

#partage #teambuilding #expérience #rédaction #viedentreprise

40 rue des Chênes

27210 Martainville

(à deux pas d'Honfleur)

Éditrice de transmission
des savoirs

Tél : 06 70 23 41 53

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

© Mise à jour en 2020 par KJCOM.