top of page
  • Photo du rédacteurKristell

Il nous restera ça

« Depuis trois mois, Jeanne détissait, maille après maille, les habitudes. Le pluriel était devenu singulier. C’était le même décor, les mêmes heures, pourtant tout sonnait creux. Même la mélancolie avait disparu, comme si toute sa vie avait été un entraînement au deuil qu’elle affrontait. Elle était désensibilisée. »

Un ouvrage émouvant sur les liens qui nous façonnent et s’entremêlent par hasard, accident ou erreur, pour tisser une étoffe à la fois légère et chaleureuse pour le cœur… Lumineux !



Merci Virginie Grimaldi !


Comments


bottom of page