• Kristell Jullien

Un enterrement comme je veux !


C’est le titre de l'ouvrage de Sarah Dumont, journaliste et fondatrice du site https://www.happyend.life/.

Je vous conseille d’y faire un tour :

le secteur du funéraire évolue…



Paru en 2019, cet ouvrage sera bientôt réédité (suivez le site d'Happy End) et enrichi des dernières actualités du secteur du funéraire.


J’ai trouvé dans ses pages beaucoup de tendresse, d’humanité, d’humour et des idées qui font du bien au moral et cœur… On pourrait presque le classer dans les feel good books !

Vous vous souvenez du film 4 Mariages et un enterrement ? Gary, ce personnage fêtard et haut en couleurs, clamait préférer les enterrements aux mariages car c’était la seule cérémonie dans laquelle il était certain de tenir le premier rôle !


Le sous-titre de ce livre pose clairement ses intentions : « Le premier guide pratique des obsèques civiles ». Il explique, il conseille, il énumère et propose tout ce qui est légalement, humainement, écologiquement possible de réaliser en matière d’obsèques.

Point de religion non plus : seules les cérémonies civiles sont abordées. L’idée est de s’affranchir des traditions sans les oublier pour autant car le temps du deuil, les condoléances, les silences et les témoignages répondent à des besoins. Il est important de les connaître et de les identifier : pour le défunt (respect de ses volontés), pour les proches (respect de leur deuil), et pour les relations (besoin de rendre hommage).


Sarah Dumont aborde dans son ouvrage toute l’organisation d’un tel événement. Souvent redoutées, parfois même sans défunt quand les circonstances l’imposent (don du corps à la science, disparition en mer…), les obsèques sont un moment de partage et l’occasion pour ceux qui restent de se remémorer.

Seul mot d’ordre : respecter le défunt, ses volontés, ses goûts, sa singularité et célébrer sa vie. Ce livre est une lecture très instructive pour qui souhaite alléger ses proches de l’organisation de ses funérailles, et donnera aussi de bons conseils aux familles endeuillées pour personnaliser cet ultime moment auprès du défunt.


Je vous laisse avec cet extrait :

Communiquer ses choix peut paraître vain, parfois terrifiant. Et pourtant, ils ont une valeur inestimable pour ceux qui restent : ils rassurent, apaisent, et évitent tout sentiment de culpabilité. Les conflits aussi… Combien de familles se déchirent au moment de prendre des décisions ? À nous de changer les choses.
4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout